Code de Déontologie

De l’exercice de la profession : les obligations du coach

Respect et Droits des clients


✓ Le coach se doit de respecter chaque client/couple sans discrimination.

✓ Le coach se doit de respecter les valeurs de chaque client.

✓ Le coach se doit de respecter les droits à la vie privée de ses clients (interdiction de s’immiscer dans la vie de celui-ci, de salir son honneur ou sa réputation).

✓ Le coach se doit d’adapter son entretien et ses méthodes de travail dans le plus grand respect des différentes étapes d’évolution de chaque client ou couple.

 


Confidentialité & vie privée


✓ Interdiction absolue pour le coach d’utiliser ce qu’il sait sur son client à des fins personnelles. Le coach reçoit, lors de ses entretiens, des confidences des clients sur leur vie privée et également, dans

certains cas, sur leur vie intime. Le coach n’a pas le droit de divulguer ce qui lui a été confié.

 


Secret professionnel


✓ Le coach est tenu au secret professionnel. Cependant, celui-ci peut être partagé avec d’autres professionnels, si c’est capital pour la santé de votre client (médecin, psychiatre, psychologue…). Notez que dans certains cas, le secret professionnel ne s’applique plus :

• dans le cas d’une personne ayant contracté une maladie contagieuse ;

• dans le cas de sévices sur des personnes mineures.

Intégrité

✓ Le coach se doit d’afficher ses qualifications et titres.

✓ Le coach se doit d’être transparent concernant le montant de ses honoraires.

 


Responsabilités


✓ Le coach a envers son client une obligation de qualité de travail. Il se doit de mettre en place tous les protocoles, techniques et outils à disposition de son client/couple afin d’obtenir le meilleur pour lui.

✓ Le coach est responsable de son travail et il se doit de rester constamment informé des nouveaux protocoles, de nouvelles règles et autres grâce à la supervision.

✓ L’obligation de souscrire une assurance professionnelle en cas de dommages.

 


Liberté de consentement


✓ Le coach a l’obligation d’informer son client avec des explications claires et précises sur sa méthode d’intervention et sur ses différentes possibilités de travail avec celui-ci.

✓ La liberté de consentement du client. Le client/couple peut mettre un terme à la mission du coach quand il le souhaite. Il peut décider de choisir un autre coach conjugal pour continuer le travail. Le coach se doit d’accepter la décision du client/couple.

 


Savoir-faire du coach


✓ Le coach se doit d’être totalement conscient de ses compétences et de ses limites.

✓ Le coach doit veiller à rester toujours compétent dans son travail et à rester en évolution constante pour affirmer ses compétences professionnelles.

✓ Le coach se doit d’être supervisé afin d’être tenu informé régulièrement de tout ce qui touche au domaine du coaching conjugal (formations complémentaires, conférences, mise en place de nouveau concept de travail…).

✓ Le coach se doit : si un problème personnel l’affecte d’interrompre ses entretiens jusqu’à ce qu’il retrouve tout son savoir-faire et savoir-être.

Ce qu’un coach ne doit pas faire

✓ Le coach n’a pas le droit d’entretenir des rapprochements ou relations sexuelles avec ses clients. C’est formellement interdit.

✓ Le coach n’a pas le droit de solliciter directement de nouveaux clients pour les amener à travailler avec lui.

 


Principes fondamentaux

 

Les coachs sont tenus de se conformer au Code de déontologie. Le respect de ses directives permet à chaque coach de pratiquer dans les meilleures conditions possibles pour lui.

Chaque coach est individuellement responsable de la compréhension et de la connaissance de toute restriction locale liée à sa pratique, tout comme des exigences administratives et procédures pour exercer ce métier en conformité avec sa législation.

Au travers cette présente charte, nous demandons à chaque coach conjugal de faire preuve de professionnalisme en accueillant les couples qui se confient à lui dans le plus grand respect dans un cadre de bienveillance et de confidentialité